Pratiquer l’autosuggestion consciente #2

Concept of business break through
0 Flares 0 Flares ×

Place au second défi confort de l’été. Après avoir rebooster en douceur sa confiance en soi en transformant la vision que l’on a de soi, je vous propose cette fois de passer à l’action d’une nouvelle façon.

Le défi de cette semaine consiste à alimenter de façon positive nos pensées et notre imaginaire. Vous avez sans doute déjà entendu parler un jour de la Méthode Coué. Et bien c’est de ça qu’il s’agit. Coué est le père de l’autosuggestion consciente. Cette approche consiste à suggérer à son mental des phrases et affirmations positives.

Suggérer le bonheur à notre inconscient

L’art de se parler à soi même

methode-coue-autosuggestionC’est en lisant le très connu livre « La méthode Coué » que j’ai eu envie de tester l’autosuggestion consciente et voir ce qu’elle pouvait vraiment m’apporter.

La démarche est très intéressante. Elle part du postulat qu’il existe en nous deux individus complètement différenciés. Un individu conscient et un individu inconscient. Là où ça se complique, c’est que notre part d’individu inconscient influe énormément sur celui conscient. Son importance est d’autant plus cruciale que notre part d’inconscient dirige directement le fonctionnement de tous nos organes par l’intermédiaire du cerveau. Et c’est aussi l’inconscient qui préside l’accomplissement de toutes nos actions quelles qu’elles soient.

Quand on a compris ça, on se dit que ça vaut quand même le coup de chouchouter un peu plus notre inconscient. Qui est aussi directement lié à notre imagination. Et c’est justement le but précis de l’autosuggestion : Arriver à dompter son inconscient et son imagination.

Ce que mon esprit peut imaginer et penser, il peut aussi le réaliser.

L’autosuggestion positive

emile-coue-citationEmile Coué définit l’autosuggestion comme « l’implantation d’une idée en soi-même par soi-même ». En d’autres termes, il s’agit de la répétition à voix haute de suggestions que notre cerveau va transformer en autosuggestions. L’auteur est notamment connu pour sa formule universelle d’autosuggestion :

« Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

Aujourd’hui, la science a démontré l’impact de l’autosuggestion sur notre cerveau. Lorsqu’une personne pratique l’autosuggestion en y associant ses émotions, les zones du cerveau, similaires à celles qui s’activeraient si elle vivait la situation dans le réel, sont stimulées.

Cependant, s’autosuggérer une chose sans y croire ne produira aucun effet. Pour que ça fonctionne, il faut respecter certaines conditions.

Quelques règles élémentaires pour réussir son autosuggestion

Il est conseillé de répéter 20 fois de suite et idéalement 2 fois par jour, une fois au réveil et une fois avant de dormir, une affirmation positive. La phrase doit être dite à haute voix et de façon aussi simple et machinale que possible, comme si l’on récitait une poésie par cœur.

Elle doit remplir les critères suivants :

  • Définir un résultat concret attendu par l’autosuggestion. Par exemple : « je veux mieux dormir »
  • Utiliser le présent de l’indicatif pour formuler un état de bien-être déjà installé en nous. Par exemple « je suis en forme, je suis confiante, je suis heureuse »… Pas de phrase au conditionnel !
  • Utiliser des paroles progressives. Par exemple : « je vais de mieux en mieux », « j’ai de plus en plus confiance en moi et ce à chaque nouvelle journée ».
  • Utiliser des paroles positives et affirmatives. Dire ce que l’on veut et pas ce qu’on ne veut pas. Par exemple « Je vais mieux » plutôt que « Je ne veux plus souffrir ». Bannissez la négation !

Un exemple concret :

FAUX : « Je veux dormir. »
La volonté entraîne une forme de négativité et de contrainte.
FAUX : « Je ne vais pas faire d’insomnie. »
Le négation entraîne le négatif. Dites toujours « je vais » et non « je ne vais pas ».
VRAI : « Je vais dormir cette nuit dans mon lit profondément jusqu’à 7h du matin. »

La phrase doit être prononcée de façon particulière :

En ressentant les effets, les émotions, que cela pourrait réellement nous apporter si notre affirmation se produisait. L’autosuggestion doit être accompagnée de la joie intense que nous devrions ressentir si la situation était réellement vécue.

Peu à peu alors, l’affirmation que vous aurez choisi va s’imprimer dans votre inconscient grâce à la force de la répétition et elle produira ce qu’elle contient en substance.

Une petite pensée positive le matin peut changer ta journée entière !

En substitut de l’autosuggestion répétée à voix haute, il est possible d’utiliser d’autres approches pour alimenter positivement notre imaginaire :

  • Autosuggestion enregistrée consiste à enregistrer sa phrase avec sa propre voix et de l’écouter
  • Autosuggestion écrite permet d’imprimer sa phrase sur le papier et de la visualiser

A vous de voir ce qui vous convient le mieux…

Le facteur le plus important pour le succès est l’estime de soi. Crois que tu peux le faire, crois que tu le mérites, et tu l’obtiendras.

Passer à l’action et choisir son autosuggestion

Si la phrase bien connue d’Emile Coué est intéressante car elle peut faire référence à tous types de situations possibles, je vous conseille de créer ou choisir une phrase plus spécifique qui résonne en vous et vous fait vous sentir bien. Une phrase qui augmente votre taux vibratoire.

Voici quelques exemples d’affirmation positive qui peuvent faire échos en vous. Libre à vous d’en changer au fur et à mesure que vous ressentiez l’évolution positive en vous.

Pour renforcer sa confiance en soi

  • J’ai confiance en moi, de plus en plus confiance en moi
  • Je m’accepte comme je suis et j’apprécie qui je suis
  • Ma confiance en moi s’améliore de jour en jour

Pour améliorer sa communication

  • Je m’exprime avec liberté et facilité
  • Je suis de plus en plus à l’aise devant les gens
  • Je communique facilement et je suis ouvert aux autres

Pour se sentir mieux dans son corps

  • J’aime mon corps et ce que je suis
  • J’aime mon corps, je le respecte et lui fais du bien
  • Je vais prendre soin de moi de mieux en mieux et de plus en plus

Pour arriver à lâcher prise

  • Je dis oui à ce qui est et accepter ce qui est
  • J’accepte ce que je suis et je m’apprécie comme je suis

Pour renforcer le positif dans sa vie

  • Je suis ouvert à ce que me donne la vie et j’ai de plus en plus de chance chaque jour
  • Je donne et je reçois l’amour, tout ce que je donne je le reçois en retour
  • La vie me comble de bienfaits, chaque jour et de plus en plus
  • Je me sens en forme et disponible, je suis de plus en plus positif
  • Je croque la vie à pleines dents et la vie est belle
  • Je mets beaucoup d’amour dans ce que je fais et je reçois beaucoup plein de positif en retour.

 

Pour ma part, j’ai déjà trouvé la mienne ! Et ça fonctionne plutôt pas mal :-)

Le vrai bonheur ne dépend pas des choses que vous possédez, mais des pensées que vous avez : ce sont les pensées positives.

A vous de jouer !! Et n’oubliez pas, pour récolter les effets positives, il faut bien entendu s’armer de persévérance et de patience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>