Vivre pour travailler ou travailler pour vivre ?

Happyculture-et-vous-work
0 Flares 0 Flares ×

En cette nouvelle année 2017, j’ai le plaisir d’ouvrir une nouvelle catégorie sur le blog. Une catégorie qui fait écho à un projet dans lequel je me lance et qui me tient beaucoup à cœur. Il s’agit du Bonheur au Travail.

On dit que le travail c’est la santé, mais quand on fait réellement le calcul du temps que l’on consacre à son travail, il y a de quoi se poser de vraies questions existentielles ! Selon une étude basée sur une durée vie moyenne de vie de 78 ans, nous passons environ un an de notre vie pour nous rendre au travail et pas moins de 90 000 heures sur notre lieu de travail.

Oui nous passons notre vie à travailler. Nous travaillons parce qu’il faut se loger, se nourrir, mais aussi pour payer nos sorties, découvrir le monde… Bref améliorer, ou en tout cas maintenir, un certain confort de vie.

On est alors en droit de se demander est ce que nous travaillons réellement pour pouvoir vivre ou est ce que nous vivons pour notre travail ? Une équation plutôt complexe n’est ce pas ? Je vous laisse plancher là dessus, vous avez deux heures !! 😉

Le travail ne devrait pas servir à s’acheter du temps pour se réaliser mais devrait être un temps pour se réaliser.

Au vu du temps que nous passons à notre travail, il va de soi que notre environnement de travail est essentiel pour se sentir bien. Comment alors garantir notre bonheur au travail ? Et comment mettre plus de sens et d’intentions positives dans chacune de nos journées au travail ?

J’ai la chance de travailler depuis près de cinq ans dans une société jeune et dynamique où la cohésion et la solidarité sont quelques unes des valeurs de l’entreprise. En 5 ans, je n’ai pas le souvenir de m’être réveillée souvent en me disant que je ne voulais pas aller au boulot. Je m’estime extrêmement chanceuse et reconnaissante pour ça.  Je dois dire que mes collègues que j’adore n’y sont pas pour rien !

Vous savez mon intérêt pour le développement personnel au travers de ce blog et mon attachement à travailler sur de nouveaux moyens qui nous permettent d’être toujours plus épanouis. Je me suis alors demander si je ne pouvais pas pousser ça plus loin et explorer le bonheur dans le domaine du travail.

Dans un contexte plutôt controversé ces derniers temps autour des projets de la loi Travail, où pas mal de français semblent déplorer une détérioration des conditions de travail, cultiver le bonheur au travail semble devenir une priorité. Les modes d’organisation traditionnels des entreprises sont entrain de s’essouffler et on assiste à de nouvelles tendances où l’autonomie et la transparence sont mis en exergue contre la hiérarchie et le contrôle. Et ce, pour apporter plus de plaisir à travailler et favoriser le bien-être au sein de l’entreprise. Il semble que le temps où seule la productivité du salarié importait est révolu.

C’est donc cette thématique que j’ai choisi cette année de creuser. J’ai choisi de m’investir au sein de ma société, en parallèle de mon métier initial dans le marketing, dans la fonction de Chief Happiness Officer. Autrement dit Responsable du Bonheur au Travail.

Si vous voulez en savoir plus sur le métier de Chief Happiness Officer et suivre mes pérégrinations de « HappyCoach » au sein de ma société, je vous donne donc rendez-vous sur le blog prochainement et sur Twitter @happyculture_ev :-).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>