Envie de changer ou besoin de changer

besoin-de-changer-happyculture-et-vous
0 Flares 0 Flares ×

A certains moments, j’ai l’impression que ma vie c’est un peu l’ascenseur émotionnel. Les jours et les semaines ne se ressemblent pas, et c’est tant mieux. La vie est en effet bien loin d’être un long fleuve tranquille. J’alterne les phases où je me sens motivée, épanouie et alignée. Avec d’autres phases où j’ai besoin de tout chambouler, de renouveau et de grand changement.

Alors je me questionne. Est ce que je suis une éternelle insatisfaite qui ne peut pas se contenter de toutes les belles choses qu’elle a déjà (non matériellement parlant j’entends) ? Est ce que la routine m’ennuie profondément et j’ai soif de nouveautés et d’évolution en permanence ? Et après tout, est ce que ce besoin de changement ne serait-il pas le symptôme de quelque chose de plus profond ?

S’il y a un psy dans l’auditoire… je veux bien que vous me montriez le chemin !! 😉

Alors oui, pour être tout à fait honnête, à l’heure où j’écris ces lignes, je fais face à une perte de motivation, une baisse de confiance en moi, et une envie de changer drastiquement mon environnement et mon style de vie.

Les périodes un peu « down » arrivent à tout un chacun. Et même particulièrement chez les femmes. Question d’hormones, que voulez vous ! J’en parle par ici, si le sujet vous intéresse.

Mais on est aussi en droit de se questionner si ce besoin de changement est juste passager. Auquel cas il suffit de s’armer de patience pour que notre « mojo » soit de retour.

Ou alors ce besoin de changement est un réel signe… qu’il faut changer quelque chose !! Mais comment savoir…

Parfois nos vies ont besoin d’être complétement chamboulées, changées, réorganisées, pour nous replacer à l’endroit où nous sommes censés être. 

Alors oui j’ai cette soif d’évoluer personnellement. J’aspire à m’impliquer pour des choses dans lesquelles je veux me sentir parfaitement alignée. Et peut-être que je mets le doigt sur quelque chose.

Est ce qu’aujourd’hui je me sens vraiment alignée avec qui je suis dans ce que je fais… ?

En ce moment, j’ai l’impression d’être un aimant à émotions. Et non, je vous arrête de suite, je ne suis pas enceinte 😉 J’aimerais être gorgée d’ondes émotionnelles positives et bienveillantes en permanence. Mais j’ai aussi mes faiblesses, et je ne suis pas parfaite. J’ai cette faiblesse d’être parfois hypersensible et de prendre un peu trop les choses à cœur. Et cette sensibilité est un symptôme évident de ce besoin de changement profond qui fait battre de plus en plus fort mon cœur dans la poitrine.

Si vous aussi, vous ressentez parfois la même chose, voilà trois choses qu’il est bon de noter.

Besoin de changer vs Envie de changer

Comme je le disais plus haut, pas facile de savoir si ce désir de changement est un besoin vibrant ou une façon de soustraire à des choses qu’on ne maîtrisent pas. Il faut être clair avec soi même.

Le « besoin de changer » répond à une motivation négative.
Avoir « besoin de changer » c’est en fait vouloir se soustraire à une situation qu’on ne supporte plus. Mais c’est finalement prendre le problème à l’envers. Est ce que je ne pourrais pas plutôt me changer moi, mon comportement, ma vision, mon intention, pour rendre ladite situation à nouveau acceptable ?

Très souvent, un changement de soi est plus nécessaire qu’un changement de situation. 

En revanche, l' »envie de changer » répond à une motivation positive.
Avoir envie de changement, c’est être attiré par un ailleurs qui vous ferez davantage vibrer. Là les choses deviennent intéressantes, et on aurait plutôt bien fait d’aller vers ce changement.

Le changement c’est peut-être perdre quelque chose de bon, mais c’est sans doute gagner quelque chose de mieux. 

Les résistances personnelles

« Si tu veux changer quelque chose dans ta vie, change le ! » me direz-vous !

Tout le monde a eu envie un jour ou l’autre de changer des choses dans sa vie. Mais il n’est pas forcément facile de passer à l’acte. Et pourquoi certains y arrivent et d’autres pas ?

Je parlais dernièrement dans cet article de cette petite voix qui nous murmure parfois des choses pour nous saboter et nous empêcher de sortir de notre zone de confort et passer à l’action.

Aller vers le changement, ça veut dire travailler sur nos croyances limitantes, nos schémas cognitifs qui se sont modelés peu à peu depuis notre tendre enfance. Des croyances qui guident aujourd’hui nos actes et faussent souvent nos pensées.

Aller vers le changement c’est donc faire sauter ces barrages internes qui sont souvent même inconscients. Et ce n’est pas facile, je vous l’accorde.

Nos seules limites sont celles que l’on se fixe

Suivre son intuition

Changer fait peur. Et cette peur n’est pas toujours déraisonnable. Tout changement comporte des risques, des coûts, des prix à payer, des concessions, des sacrifices. Et s’il est normal d’hésiter, je pense aussi qu’il est primordial de suivre son intuition.

Les neurosciences sont formelles. L’intuition est une forme d’intelligence présente en chacun de nous. Une sorte de petite boussole intérieure qui guide ceux qui savent l’écouter.

Je ne vous parle pas de sixième sens magique mais bien d’une faculté que nous avons tous.

Elle se cultive et s’affine au quotidien. Et nous guide vers le chemin à prendre qui fera échos en nous.

Apprendre à suivre mon intuition. Car elle sait ce que ma tête n’a pas encore compris. 

En résumé, la première condition pour changer, c’est de le vouloir vraiment.
Ensuite, c’est choisir un environnement qui vous y pousse, en s’entourant de personnes positives qui vous comprennent et vous conseillent. Et je suis tellement reconnaissante d’avoir ce genre de personnes merveilleuses dans ma vie.
Enfin, c’est accepter le changement et faire le deuil de tout ce sur quoi on met un trait.
Et je crois que changer c’est aussi être préparé psychologiquement à bouleverser sa vie et être prêt à rebondir en cas d’échec. Et ce n’est pas une mince à faire.

Bref, le changement c’est un pari sur l’avenir.

Et je crois que je préfère parier sur l’avenir que ne pas le faire et le regretter le reste de ma vie.

Pas vous ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>