Est ce que je suis un imposteur ?

syndrome-imposteur-happyculture-et-vous
0 Flares 0 Flares ×

Est ce que je suis légitime pour faire ce que j’aimerais faire ? Est ce que je suis légitime pour parler d’un sujet ou me lancer dans quelque chose qui me tient à cœur ? La légitimité… voilà une question que nous nous sommes tous posée un jour.

Le syndrome de l’imposteur, vous connaissez ? Ce phénomène qui amène à se demander quel regard je porte réellement sur moi-même. Cette tendance à se comparer constamment aux autres, à se sentir inférieur, moins capable, moins performant. Ce sentiment parfois de ne pas se sentir à sa place, se sentir de trop.

Une attitude qui finalement, passez moi l’expression, nous pourrit la vie plus qu’autre chose et nous fait rater de belles occasions de faire des choses finalement plutôt chouette sur le plan personnel et professionnel.

Et s’il ne s’agissait finalement que d’une question de confiance en soi

Il m’arrive de me questionner à propos de ma légitimité.

Je suis assez active depuis plusieurs mois par exemple sur les questions de bien-être au travail. Et je commence à être sollicitée de temps en temps pour en parler. Mais je me compare aux autres. A ceux qui ont des années d’expérience déjà dans le domaine. Et je me dis alors parfois « suis-je vraiment légitime pour en parler ? ».

Se comparer aux autres c’est prendre le risque de se dévaluer. Se comparer à soi-même, c’est se donner le pouvoir de sans cesse progresser.

En réalité oui je suis légitime. Je suis pleinement légitime pour partager mon expérience, ma vision, pour raconter mes anecdotes et transmettre les outils que j’ai expérimenté. Ça vaut ce que ça vaut. Mais au final c’est mon histoire et c’est tout mon cœur que je mets pour partager ce que j’ai à partager.

Et après tout, ce n’est ni mieux ni moins bien qu’un autre.

Prenez n’importe quel sujet. Votre degré de savoir va forcément différer d’une personne à l’autre. Et forcément votre degré d’expertise va forcément être plus élevé qu’une personne qui ne maîtrise pas le sujet, et moins qu’une personne qui travaille dessus depuis des années.

Pour autant, chacun peut réellement apporter quelque chose à quelqu’un d’une façon ou d’une autre tant que ce que vous véhiculez et voulez transmettre est authentique et en cohérence avec la personne que vous êtes.

Croire en soi et en tout ce que l’on est… Car il y a quelque chose en nous qui est plus grand que n’importe quel obstacle.

L’authenticité, et faire les choses avec le cœur. Voila l’essentiel.

Il faut arrêter d’écouter son mental. Nos pensées ne sont que des pensées. Et trop écouter ses pensées nous pousse finalement à nous auto-saboter. Vous savez cette petite voix dans notre tête qui nous murmure parfois « tu n’es pas capable, tu n’y arriveras pas, tu ne seras pas à la hauteur ». Et finalement tout le challenge est d’arriver à maîtriser son cerveau, faire taire son mental pour agir avec le cœur.

Après je ne vous dis pas qu’il ne faut jamais douter de soi même. Je pense même que douter peut aussi être challengeant. Le doute peut nous pousser à nous dépasser. Si je doute de moi, c’est parce que je sors de ma zone de confort. Et si je sors de ma zone de confort, alors j’évolue, j’apprends et je grandis.

Voila, je voulais simplement partager avec vous cette réflexion sur la légitimité. Parce qu’il m’arrive de ne pas me sentir légitime. Pourtant, je franchis souvent les zones d’inconfort qui me font peur, et je réalise finalement que j’avais toute ma place dans les actions que j’entreprends.

Ce que l’on pense, on le devient. Ce que l’on ressent, on l’attire. Ce que l’on imagine, on le crée.

Nous avons tous nos propres limites, nos failles, nos faiblesses, nos doutes et questionnements. Mais nous avons tous un potentiel en nous qui n’attend qu’une chose, c’est de s’exprimer. Et je suis convaincue que nous avons aussi chacun notre place pour contribuer aux choses qui nous tiennent à cœur.

Parfois je me sers de petites phrases moteurs qui me permettent de mieux avancer et faire taire la petite voix dans ma tête qui veut me saboter :
« S’il l’a fait, je peux aussi le faire !! »; « Suis-je sure à 100% que je ne vais pas y arriver ? Non ! Alors je peux le faire ! » ; « Quel sera le pire qui puisse arriver si j’échoue ? Est-ce que ce sera vraiment aussi terrible que je le crains ? »

Rien ne sert d’être perfectionniste et de mettre la barre trop haute. Mais simplement s’estimer à sa juste valeur, avec toute la richesse qu’il y a en chacun de nous.

Croire en soi, suivre son cœur et être à l’écoute de ses intuitions… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>